Trouée 2016


Le première présentation de Trouée a eu lieu à La Livery, Marseille, vendredi 9 septembre 2016 à la soirée Off-cells.

Voici quelques traces de cette soirée.

Liz Racz (dispositif cinétique) & Emilie Ibanez (conférence improvisée)

Autour de l’idée de trou, une forme d’animation non-linéaire et une conférence improvisée explorent des notions telles que la flore intestinale, le glory hole, le désoeuvrement, l’urine…

Un dispositif, basé sur des jouets optiques pré-cinématographiques réimaginés ici avec une lumière stroboscopique, fonctionne comme une animation sans écran, sans chemin prescrit. Les yeux font leur propre parcours, en écho avec la conférence improvisée. Les notions sont des bornes posées et c’est une circulation tant physique que mentale qui fait monter une pensée fragile, construite par son énonciation-même. On arrive à la prochaine borne peut-être comme une particule, peut-être comme une vague.

le dispositif cinétique

 

extraits de la conférence improvisée 

 

1.Déclencheur : Méthode et points de depart 

2. Lignes de partage

3. Crasse 

4.Verser absorber 

 

 

Kinetic machine (Liz Racz) and improvised lecture (Emilie Ibanez)

A non linear form of animation and an improvised lecture explore notions such as intestinal flora, glory hole, urine, idleness…linked by the idea of the hole.

A kinetic machine, based on principles behind precinematic optical toys, is re-imagined here using stroboscopic light, functions like an animation without the intermediary of a screen, and without a predetermined path. The eyes trace their own route. A trajectory echoed in the improvised lecture, where ideas are the milestones, a circulation that is as physical as it is mental is realised… a fragile thought arises, created by its own enunciation.